Le marquage au fer rouge est très douloureux si il est pratiqué sans précaution. Cette douleur peut être réduite voir même supprimée avec des techniques simples. Toutefois il ne faut pas oublier que totalement supprimer la douleur dénature l’acte et sa symbolique.
Le marquage qui est pratiqué ici est un marquage du second degré, la cicatrice est appelée à s’estomper et finalement disparaître au bout de quelque temps. La chaleur du fer reste la même que pour un marquage définitif mais le temps d’application est très rapide. L’épiderme n’aura pas le temps de se cautériser. C’est parfait pour faire un essais avant de se décider pour un marquage définitif.

Ceremonie_07

C’est le parrain de Sôphia qui sous l’œil averti du Maître d'oeuvre va appliquer la marque. Il a été auparavant longuement briefé sur la méthode à utiliser. Malgré les liens qui entrave Sophia et sa propre détermination, il est nécessaire de la maintenir fermement pour éviter tous soubresauts et reflex incoercibles lors de l’application du fer qui risquerait de le faire déraper.

Ceremonie_08

L’instant qui suit le marquage est un moment de grande détente qui peut aller à la limite de l’évanouissement. La tension retombe sur cette expérience unique et cette nouvelle sensation bien plus sensuelle que celui d’un tatouage ou d’un piercing.

Rappel : Encore une fois ! Nous vous déconseillons fortement la réalisation d’un branding sur le cou et en règle générale sur toutes parties du corps où la peau est très fine et où les veines ou l’ossature affleure sans une totale maîtrise de la pratique du branding.
Les commanditaires utilisant nos fers de marquage sont supposés être majeurs et connaître les risque de telles pratiques, le font en toute connaissance de cause, des conséquences et sous leur entière responsabilité. Ces conseils ne sont valables et ne sont donnés qu’aux seuls utilisateurs de nos fers en alliage de bronze et ne sont pas adaptés aux autres fers. Si vous les diffusez vous le faites sous votre propre responsabilité.

REMERCIEMENTS
A Sôphia qui nous a autorisé la publication de ces images.
A Kristale pour le prêt de sa magnifique cave.
A l’assistance attentive qui a témoigné un réel respect pour cette cérémonie.
A l’homme au "masque rouge " pour sa confiance et son soutien à Sophia.
A Isabelle pour son témoignage impliqué et la supervision des textes et en générale de tous les textes de ce blog.
A vous qui suivez ce blog et manifestez un réel intérêt pour notre démarche.